Guyane Base Avancée

Soutenez le Projet :

La base avancée à Rio : le Programme des volontaires de Guyane

La base avancée à Rio : le Programme des volontaires de Guyane

14 avril 2014
875 Vues

Le programme des volontaires, mis en place à l’occasion de nombre d’évènements sportifs d’envergure, est l’occasion pour des milliers de personnes de prendre part à ces manifestations, par le transfert de temps et de services.

C’est dans ce cadre, que le GIP « Guyane base avancée » a négocié auprès du Comité Local d’Organisation de la coupe du monde de 2014, le principe de l’intégration de 50 jeunes guyanais à ce programme, à l’occasion du Mondial 2014, qui se déroulera chez notre voisin brésilien.

L’objectif de cette opération, conduite en partenariat avec la DJSCS et le CROSGUY, est de permettre à 50 volontaires en provenance de la Guyane, de travailler à l’organisation d’actions directement liées à l’évènement, sur les sites de compétition situés au nord du Brésil et par conséquent à proximité géographique de la Guyane. A ce stade Manaus et Natal, sont les sites envisagés par les partenaires Guyanais.

Les sélections, conduites au sein d’organismes retenus pour leur capacité d’organisation et la diversité de leurs publics, soit la mission locale, l’ECG/CCIG, l’Université et la Commission territoriale du CNDS, se sont achevées à la fin du mois de janvier 2014.

Les formations préalables à leur départ, notamment en langues étrangères (anglais et/ou portugais), devraient commencer dès ce mois de février, car les volontaires devront être sur leurs missions du 07 au 27 juin 2014.

Une délégation du GIP Guyane basée avancée, conduite par son Vice-Président Bernard Lama s’est donc rendu à Rio, du 13 au 16 janvier 2014, en vue de finaliser le partenariat conclut avec le COL.

A cette occasion, les villes d’accueil des 50 volontaires et de leurs accompagnateurs ont été confirmées, et les modalités de formalisation des inscriptions de nos jeunes, ont été arrêtées.

Il s’agissait pour le GIP de sécuriser la procédure, afin de garantir les accréditations et le bon encadrement de nos volontaires, qui pour beaucoup se rendront pour la première fois sur le territoire brésilien.

La prochaine étape consistera, pour les partenaires en charge du suivi de ce dossier en Guyane, à savoir le GIP et le CNDS, à rencontrer les comités locaux des villes devant accueillir nos jeunes.

Il s’agira alors de faire une reconnaissance des lieux (hébergement, transport, centres d’intérêt et loisirs), afin de préparer les meilleures conditions d’accueil pour nos 50 volontaires.

Cette expérience, qui en plus d’être unique, certainement enrichissante et pourra venir alimenter les CV de ces futurs actifs, donnera lieu à un rapport qui devra être présenté par chaque groupe dans sa structure d’origine.

Puis, il est envisagé une présentation publique, à l’occasion d’une manifestation plus officielle regroupant l’ensemble des partenaires locaux impliqués dans le programme, ainsi que le mouvement sportif.