Guyane Base Avancée

Soutenez le Projet :

Conseil général de Guyane

Alain Tien-LiongLa base avancée, est un projet pendant longtemps considéré comme une arlésienne et difficile à réaliser, tant l’état de nos infrastructures ne permettait pas de le concevoir. Il est vrai que l’idée de faire de la Guyane un poste avancé où pourraient se préparer des sportifs qui vont participer à la Coupe du monde de football de 2014 et aux Jeux olympiques de 2016, n’a pas reçu l’approbation spontanée et immédiate de l’ensemble des partenaires sollicités. Le Conseil général après débat au sein de son assemblée a su trouver l’adéquation entre sa participation au projet, et son impact sur l’efficacité de nos missions. Dans une période de crise et de réduction budgétaire, il convient de prioriser davantage l’action départementale et de respecter avant tout les missions dévolues par le législateur. Permettre à des sportifs de haut niveau de se préparer en Guyane, a un effet induit sur l’image du sport pour la population toute entière mais aussi pour nos sportifs de Guyane. Nos jeunes sportifs pourront échanger avec ces élites et mieux apprécier le travail à fournir pour atteindre un tel niveau de compétition.

Le sport est pour nous un outil d’insertion sociale et économique. La valorisation des sportifs de haut niveau participe à cette promotion de la pratique du sport pour lutter contre l’oisiveté de nos jeunes et faciliter l’intégration des plus démunis dans notre société. Au regard de la jeunesse de notre population, le sport peut et doit jouer son rôle d’ascenseur social. Par conséquent, les jeunes ont besoin de rencontrer et d’échanger avec les sportifs qui ont su faire du sport une passion, un métier, et par-dessus tout un enrichissement moral, personnel, et matériel. Il appartient au GIP de créer cet environnement favorable à ces échanges et d’inciter les clubs locaux à participer à cette dynamique afin de garantir à notre population des retombées qu’elle est susceptible d’attendre de notre investissement dans cette base avancée.

Le Conseil général a choisi d’investir plus de 2,5 M€ sur l’ensemble du territoire dans des installations qui pourraient être utilisées par les jeunes. Ce sont ainsi des équipements sportifs à Cayenne tels que le terrain synthétique de Zéphir, le centre médico-sportif ou la piscine de Baduel, à Matoury pour la construction d’une maison des arts martiaux, à Saint-Laurent et Apatou pour la réalisation de terrains de football, et à Saint-Georges qui ont retenu l’attention de la collectivité départementale.

Alain Tien Liong

Président du Conseil général de Guyane